Métal ou plastique ?

Pièce métallique, pièce plastique, pièce métalloplastique ?

Le choix des matériaux dépend des propriétés requises par la pièce, son utilisation et son environnement. De façon générale, les résistances mécaniques et thermiques élevées des métaux (aluminium, acier, inox…) sont à mettre en perspective avec les avantages des thermoplastiques (polyéthylène, polypropylène, polyuréthane, polycarbonate, PCABS, polyamide…) : légèreté, élasticité, isolation électrique, résistance chimique, stabilité dimensionnelle, liberté de design.

Les gains réalisables par le remplacement d’une pièce métallique par une pièce plastique sont d’autant plus importants lorsque les enjeux du projet concernent le poids, l’aspect, le bruit, la réduction des coûts, l’optimisation d’un assemblage et/ou d’un process. MPI vous aide à définir les matières thermoplastiques ou solutions hybrides métalloplastiques adaptées à vos problématiques.

 

Success story : luminaires professionnels à led Philips
Défi : remplacer une pièce en métal peint par une pièce plastique

plastique vs metal

Philips Pour des raisons économiques et environnementales, Philips souhaite faire évoluer trois gammes de luminaires professionnels indoor à led. Pour ces trois gammes, MPI développe des pièces plastiques pour remplacer des pièces de fonderie aluminium peintes. Le challenge était de réaliser une pièce plastique, moulée en série sans reprise et à la bonne teinte, aux propriétés équivalentes à la pièce en aluminium peinte. Le défi était de taille en terme de définition, d’éco-conception des pièces, de choix matières et colorants, de production. Tout n’a pas été simple mais le projet a été une réussite collaborative, les luminaires sont devenus des runners du site Philips concerné.

 

luminaire Philips